22 mars 2008

La mort est implacable et le ciel insensible.



Je m' Enivre de notre amour, je me roule, je m'abandonne, je me jette dans ce puits de lumière qui m'aveuglent et me désarme. Personne ne pourra me faire regretter, non, jamais je ne le regretterai. Comment l'expliquer, il est la chaleur de mon corps, il est la force de mes ambitions, il est mon unique faiblesse, la seule que je tolère. La réalité m'avait mis à Nu, tu as su me redonner cette flamme qui me faisait Rêver, et l'envie d'écrire, ou plutôt ce besoin vital qui sans toi ne parvient pas à subsister. Il n'y aura plus de drame, de déchéance, de lutte effrénée pour un bonheur éphémère, pour un bonheur fictif, parce qu'aujourd'hui nous somme20032008906s Deux.



Posté par babyDolldAix à 20:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La mort est implacable et le ciel insensible. Je

Nouveau commentaire